Thérapie quantique

Comment fonctionne cette thérapie de bio-résonance ?

Chaque cellule constituant notre corps émettent une fréquence électromagnétique particulière, qui se modifie si cette particule vivante est endommagé : un écart de la norme du rayonnement est mesuré et analysé par le système. La base de données, contient un nombre énorme de vibrations de différents stades évolutifs de dysfonctionnement.
Il est alors possible de comparer le cas particulier mesuré (par des capteurs) avec le modèle idéal.

L’appareil est ainsi capable d’identifier les perturbations présentes dans le corps; à un stade où cela serait impossible avec les méthodes traditionnelles. Il est également en mesure d’identifier des bactéries, mycoses, virus toxiques. Ce système est révolutionnaire tant du point de vue de l’analyse que de celui du traitement.

*Ceci ne remplace pas un dispositif médical, c’est néanmoins un allié précieux d’investigation et d’accompagnement.

LES POINTS FORTS DE LA METHODE

  • Un bilan de santé non invasif de haute qualité.
  • Une analyse dynamique de l’avant/après,
  • Le test des compléments alimentaires et remèdes naturels pouvant convenir.
  • Le traitement énergétique correcteur.
  • La détection de virus ou bactéries, parasites et émission d’un soin propice à inverser de leur processus évolutif.
  • Une évaluation complète du terrain et une action sur la prévention.

Cette technologie permet de mesurer de manière fine et précise, organe par organe et système par système, l’état physiologique de l’individu.  

Ces systèmes d’analyse sont issues des théories de la physique quantique qui décrivent le comportement des atomes et des particules permettent d’élucider certaines propriétés du rayonnement électromagnétique. Cette vision quantique est une médecine non conventionnelle qui permet d’expliquer une forme de communication intercellulaire.

La biorésonance permet ainsi de réaliser des bilans de terrain, repérer éventuellement des « anomalies électromagnétiques » au sein des organes et de les rectifier en envoyant des signaux de très faible intensité.

Il nous arrive souvent d’œuvrer en collaboration avec des professionnels du médical et paramédical (médecins, pédiatres, ostéopathes, psychologues et autres infirmières…), pour mieux comprendre et accompagner.

S’appuyer sur cet outil innovant (en complément d’approches plus conventionnelles) augmente les angles de regards et les chances d’améliorer les situations motivant les consultations.